En route vers le vrai Nord

Comment appeler cet article ? Un agenda cotcot à rendre toc toc ?

Ou True North ? Un anglicisme… voilà qui pourrait déplaire… Et cette référence au Vrai Nord, qui comprendra ?

https://www.youtube.com/embed/MBZ6swc3mCY?

.
.

Bref, pour reprendre un slogan bien connu, le poids des mots, le choc des photos blabla… je vous propose de visualiser l’agenda CotCotCot du mois d’octobre (et en partie du mois de novembre) via cette infographie :

.

 

 

 

.

.
Dans le détail :

.
.

LUNDI 16 OCTOBRE : BIM BAM BOUM… rencontres préparatoires pour le Salon Éduc

  • ATELIERS SCOLAIRES Ecole Sainte Thérèse, Biesme, en compagnie de Stéphanie Matthys, détachée pédagogique auprès de la Direction de la Langue Française

.
.

MARDI 17 OCTOBRE : HE2B – Campus IESSID

  • MAKING OF DU LIVRE MA MAMIE EN POÉVIE – Rencontre avec les étudiants de Natacha Wallez en compagnie d’Elis Wilk

.
.

MERCREDI 18 OCTOBRE : LES ENFANTS DU LIVRE, RÉSEAU DE LECTURE PUBLIQUE MONTOIS – BIBLIOTHÈQUE DE JEMAPPES
ATELIERS SCOLAIRES – 2ème primaire à 1ère secondaire
Programme complet : http://en.calameo.com/read/00090605001d215d4eae1
.

  • MA MAMIE AH : rencontre et atelier créatif avec l’illustratrice Elis Wilk
    9H, 10H30
    + atelier en famille le mercredi après-midi à 14H
    .
  • POUR NE PAS EN PERDRE SON LAPIN ! Un temps de lecture et d’écriture créative à partir du livre Ma Mamie en Poévie

..

JEUDI 19 OCTOBRE : SALON ÉDUC DE CHARLEROI

  • François David, croqueur de mots et façonneur de livres. Un entretien mené par Maggy Rayet
    Par FWB – Service général des lettres et du livre
    10h00-10h45, Forum Sud (100 places), durée : 45 minutes
    Auteur de littérature de jeunesse, poète, nouvelliste, François David a une centaine d’ouvrages à son actif. Ciseleur de mots, il aborde avec délicatesse des thèmes graves, sans se départir de l’imaginaire. Fondateur des éditions Motus, il publie des livres « inclassables ».
  • Quand de jeunes lecteurs rencontrent les auteurs de « Ma mamie en poévie » : interactivité et lectures plurielles !
    Par FWB – Service général des lettres et du livre
    11h00-12h00, Forum Sud (100 places), durée : 60 minutes
    Apprendre et enseigner avec le numérique • Le livre jeunesse, outil d’apprentissage
    « Ma Mamie en poévie » est un livre interactif de François David, illustré par Elis Wilk. L’auteur, l’illustratrice et l’éditrice, Odile Flament (CotCotCot éditions) répondront aux questions des élèves de 4e, 5e et 6e primaire de l’école communale d’Orp-le-Grand. Ces jeunes lecteurs ont décortiqué l’ouvrage et en proposent leur(s) lecture(s) et leurs prolongements.
    Intervenants : François David, Elis Wilk, Cécile Jacquet, Odile Flament
  • « Ma mamie en poévie » : un atelier créatif avec l’illustratrice Elis Wilk
    Par FWB – Service général des lettres et du livre
    13h30-14h45, Forum Ouest (100 places), durée : 75 minutes
    Après une présentation du métier d’illustratrice, avec croquis et story-board à l’appui, Elis Wilk réalisera un atelier créatif autour des mots et des images avec une classe de primaire. Comme dans Ma mamie en poévie, la technique du collage sera utilisée. Une approche ludique du rapport texte-image et d’une technique d’illustration !
    Intervenants : Elis Wilk et Cécile Jacquet, Attachée Service général des Lettres et du Livre

Et puis, vous pourrez retrouver Dominique Maes sur le stand de la Droguerie Poétique tout le temps du salon de l’Education.

.
.

VENDREDI 20 OCTOBRE :

  • François David rencontre les étudiants bibliothécaires de Natacha Wallez pour évoquer l’ensemble de son œuvre ainsi que le livre Ma Mamie en Poévie. 

.
.

VENDREDI 20 OCTOBRE : SALON ÉDUC DE CHARLEROI

  • Atelier autour de deux outils utiles pour les futurs enseignants. D’une part, présentation d’un ouvrage numérique de François David et Elis Wilk, publié par CotCotCot et d’autre part, démonstration des possibles que présentent Les « 100 jeux de langue », édités par la Direction de la langue française.
    Par FWB – Service général des lettres et du livre
    09h30-10h30, Forum Ouest (100 places), durée : 60 minutes
    Jeu pédagogique • Le livre jeunesse, outil d’apprentissage
    Intervention en compagnie de Stéphanie Matthys, détachée pédagogique de la Direction de la Langue Française
  • Art et langue se rencontrent – Création autour des « 100 jeux de langue ».
    Par FWB – Service général des lettres et du livre
    13h00-14h00, Atelier Livre Jeunesse (50 places), durée : 60 minutes
    Jeu pédagogique • Le livre jeunesse, outil d’apprentissage
    L’atelier mêle écriture ludique et travail créatif artistique, il s’agira d’un atelier de langue créative en rapport avec les « 100 jeux de langue » et » Ma Mamie en poévie ». Elis Wilk évoquera le métier d’illustratrice et un atelier créatif sera réalisé autour d’une petite production de jeu de mots.
    Intervenants : Elis Wilk et Stéphanie Matthys

.
.

SAMEDI 21 OCTOBRE : LA LIBRAIRIE LA PARENTHÈSE (LIÈGE) FÊTE SES 40 ANS ! 

Nous vous convions à un atelier créatif en compagnie d’Elis Wilk le samedi 21 octobre de 16H à 18H.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, texte

.
.

MARDI 24 OCTOBRE – LES ENFANTS DU LIVRE, RÉSEAU DE LECTURE PUBLIQUE MONTOIS – BIBLIOTHÈQUE DE JEMAPPES 30 et 13H30

  • MA MAMIE AH : rencontre et atelier créatif avec l’illustratrice Elis Wilk
    9H, 10H30 et 13H30

.
.

ET PUIS EN NOVEMBRE… 

.

exposition interactive des illustrations et dessins originaux de Dominique Maes ainsi que secrets de conception de l'application numérique pour les enfants - ludique - pédagogique -Du mardi 7 au jeudi 23 novembre 2017 : EXPOSITION BLEU DE TOI

Exposition à la Médiathèque Albert Camus, 6-8 rue Olliver-Beauregard, Chilly-Mazarin (département de l’Essonne)

.

.

22 NOVEMBRE : FRANCOPHONIE NUMÉRIQUE
Journée d’étude SRNU – Université d’Utrecht
avec la collaboration de l’Alliance Française d’Utrecht, le Faculty Club UU, l’Institut français des Pays-Bas et l’Ambassade de France aux Pays-Bas.

Contact et informations : Olivier Sécardin olivier.secardin@gmail.com
Programme et inscription : http://www.romanisten.nl

.

.

25/26 NOVEMBRE : SALON MON’S LIVRE

  • Exposition de quelques illustrations d’Elis Wilk extraites du livre Ma Mamie en Poévie ainsi que des travaux effectués lors des ateliers scolaires menés les 18 et 24 OCTOBRE dans le cadre du salon littéraires LES ENFANTS DU LIVRE
    .
  • Atelier créatif proposé conjointement avec la librairie jeunesse FLORILÈGE le dimanche après-midi

.

.

25 NOVEMBRE : LIBRAIRIE PAPYRUS, NAMUR

  • Atelier créatif d’Elis Wilk le samedi après-midi

.

.

Enfin, rien ne serait là possible sans le soutien du Service général des Lettres et du Livre, de la Direction de la Langue Française, des organisateurs du salon Éduc de Charleroi, du Réseau de Lecture Montois ainsi que des libraires. Merci à tous !!! 

 

 

 

Cycle 3 : dossier pédagogique du livre numérique Ma Mamie en Poévie

19032204_1850415508305784_7047946753261174784_nLa licence PRO disponible à l’adresse CotCotCot.fr donne accès aux enseignants et bibliothécaires au livre interactif « Ma Mamie en Poévie » ainsi qu’à un dossier pédagogique fournissant fiches de travail, pistes d’exploitation et idées d’ateliers numériques.

.

A PROPOS DE LA LICENCE PRO :

Idéale pour les bibliothèques et les enseignants, la licence PRO couvre jusqu’à 10 postes de consultation ou une classe (⋍ 25 élèves) et vous permet d’être en règle avec les droits d’auteur.

Elle vous donne accès au guide pédagogique (38 pages) qui a pour ambition d’amener les enfants à l’écriture créative. Vous y trouverez des fiches élèves prêtes à imprimer ainsi que des pistes d’exploitation et de réflexion autour du livre spécifiquement et, plus largement, autour de la lecture numérique.

Les activités proposées favorisent le travail de l’écoute (démonstration de lecture à haute voix menant à une lecture autonome) ainsi que la compréhension de contenus multimédia via l’analyse de la relation texte-images-animations. Elles permettent également d’explorer le langage et de relier lecture et écriture en enrichissant son lexique, en distinguant les degrés de sens, en jouant avec les mots via un processus d’écriture dans différentes composantes.

Le dossier a été partiellement réalisé suite à des ateliers scolaires menés avec des classes de CM2 et sixième. Vous retrouverez notamment certains de leurs travaux dans le document.

Niveaux concernés :

Age de lecture (indicatif) : de 8 à 12 ans
Fin du cycle 2 (CE1-CE2) et cycle 3 (CM1-CM2-6ème)

 

Avantages ?  Ma Mamie en Poévie est un livre numérique interactif idéal pour accompagner le programme scolaire du cycle 3  – CM1, CM2 et sixième

  • Texte de François David, auteur jeunesse de renom, professeur de lettres et de théâtre ;
  • Le rapport texte-image-animations permet une double lecture ainsi que des jeux poétiques ;
  • Possibilités de projets interdisciplinaires, travail en groupe / écriture collaborative ;
  • Des jeunes lecteurs enthousiastes, motivés, curieux et prêts à créer leurs propres mots mamimorphosés !

Disciplines impliquées : 

  • Français : Lecture et compréhension de l’écrit, étude de la langue (morphologie et formation des mots, relations sémantiques, catégorisations et champs lexicaux), écriture créative ;
  • Arts plastiques : représentation et narration, production graphique (techniques mixtes);
  • Littératie numérique : utiliser et connaître l’organisation d’un livre numérique, créer et mettre en forme du contenu.

Vous avez des questions ? 
Vous hésitez et aimeriez bien parcourir le livre ?
N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse hello (at) cotcotcot-apps.com

.

EXTRAITS :

CotCotCot-dossier-pedagogique-MaMamie-Poevie-01

CotCotCot-dossier-pedagogique-MaMamie-Poevie-10

Table ronde – Tablettes en bibliothèques TEB2016

Programme TEB2016 tablettes en bibliothèque

màj – 22/06/2016 : Les compte rendus des deux tables rondes sont disponibles sur le site de la Souris Grise. Nous vous en conseillons la lecture !

J’interviens lors d’une table ronde organisée par la Souris Grise et le Labo de l’édition lundi 13 juin sur le thème des pratiques et éthiques d’acquisition de ressources applicatives.
C’est un sujet délicat mais sur lequel on devrait pouvoir s’entendre. Il n’y a aucune raison pour que les pratiques (acquisition, utilisation, prêt…) soient si différentes de celles du livre papier – sachant d’autant plus que (1) les prix ne sont pas comparables et que (2) les pure-players ne bénéficient pas de la manne importante de revenus que représente encore à ce jour la reprographie.
.
La suite de la matinée concernera des Témoignages et retours d’expérience en Haute Marne et en Poitou-Charentes autour des parcs de tablettes mises à disposition dans certaines régions. Le Kit@lire est ainsi une « bibliothèque numérique nomade créée par le Centre du livre et de la lecture Poitou-Charentes, intégrant ordinateurs, liseuses, Ipads, ressources numériques (textes, musique, vidéos), et ouvrages papier ».
.
La matinée devrait intéresser les bibliothécaires en section jeunesse ainsi que les médiateurs numériques ; et, amener vers des échanges constructifs et passionnants !
.
Programme TEB2016 tablettes en bibliothèque

Pourquoi n’êtes-vous que sur iPad et pas sur Android ?

La bataille entre Apple et Google iOS et Android

« Quel dommage que toutes vos applis ne soient que pour Ipad… »

Voilà un des derniers messages sympathiques laissés sur notre page Facebook. C’est un commentaire qui revient souvent sous forme de question à propos d’Android, d’où le titre de cet article…

Le choix de l’App Store est d’abord un choix éditorial

Lorsque nous avons créé les éditions CotCotCot en 2011, l’App Store était le seul à filtrer les applications. Il nous semblait important d’ancrer notre maison d’édition dans une démarche de qualité.

La décision de ne pas être sur Google Play est d’ordre technologique et économique

Faire le choix du système d’exploitation Android, c’est se retrouver devant la complexité de devoir tester chacune des tablettes sur le marché utilisant le système d’exploitation de Google.
Comment alors garantir une qualité optimale à nos lecteurs ? Nous avons parfois des retours qui concernent le bon fonctionnement de l’appareil (ex. : les problèmes de sons rencontrés lorsqu’on ne maîtrise pas très bien les paramètres de la tablette) et non la qualité intrinsèque de nos applications.
Imaginez le nombre de marques présentes, le nombre de ratios d’écrans différents (ceci à une incidence notable sur les illustrations)… On se retrouve alors devant un parc de tablettes peu homogène et des fabricants peu prompts à améliorer rapidement et régulièrement le système d’exploitation. Je vous renvoie d’ailleurs à cet effet vers un article récent d’IDBoox :  les constructeurs trop lents à mettre à jour Android pointés du doigt (mai 2016).

Nous avons développé en « natif », c’est-à-dire spécifiquement pour le système d’exploitation iOS via Xcode. Notre R&D a essentiellement porté sur le hors-format (hors-champs dans Bleu de Toi, frise dans Qui fait bzz ?) et requiert pas mal d’itérations et de tests mémoire. Migrer nos applications sur Android nécessiterait un nouveau développement. Sachant que la plupart des utilisateurs Android cherchent avant tout des applications gratuites, nous n’y voyons pour l’instant pas d’intérêt économique. S’il y a un mécène dans la salle…

Enfin, je vous propose d’imaginer une conversation typique avec les pro-Android :

Ah, vous n’êtes pas sur Android.

  • Non, nous serions obligés de refaire tout le code de nos applications. Le retour sur investissement serait compliqué. Mais, qu’achetez-vous comme application pour vos enfants / vos usagers ?
  • Je n’achète jamais rien. Que du gratuit !
  • Des livres alors ?
  • Non, ils jouent essentiellement des jeux comme Angry Birdy… Mais pourquoi est-ce que vous ne mettez pas de la pub dans vos applis ?
  • Hmm, parce qu’on ne vend pas de la lessive et qu’on s’adresse à des enfants peut-être…

Cette discussion peut vous paraître caricaturale. Elle est bien en-deçà de ce que j’ai pu entendre ces dernières années.

Alors, le futur réside-t’il dans l’ePub3 ?

Grosse question… Notre prochain livre numérique – Ma Mamie en Poévie » – sera multiplateforme mais il ne s’agira plus d’une application. Nous avons choisi le format ePub3 qui consiste (grosso-modo) à encapsuler un code html dans un gros zip.

Les avantages :
– il sera possible de le lire depuis une tablette, un ordinateur ;
– le livre est interactif.

Les difficultés rencontrées :
– on reste dans un format homothétique : c’est le lecteur (Calibre, iBooks) qui définit le format du livre… c’est moins souple qu’une application mais cela répondait bien aux exigences du texte de François David. Il s’agit ici plus d’un livre illustré que d’un album jeunesse ;
– les problèmes techniques sont interminables et essentiellement dus aux logiciels de développement et de lecture ;
– notons que tous les fabricants et plateformes de diffusion ne jouent pas le jeu alors que c’est un format ouvert standard ! Acheter, installer, lire correctement un ePub3 reste encore et toujours une gageure.

En conclusion, j’aimerais dire ici la difficulté de créer des livres numériques innovants…

lorsqu’on est tributaire de technologies tierces – qu’elles soient fermées ou ouvertes et que nous ne serions être tenus responsables de l’état du marché. Le logiciel libre n’est pas non plus une réponse à tout lorsque le modèle économique ne permet pas une juste rétribution des différents intervenants – et ils sont nombreux compte tenu qu’on parle d’oeuvres multimédia. Je vous renvoie ici à un article d’Actualitté : Pour le livre, l’absence d’interopérabilité “est insupportable” (mai 2016).

 

Numerique-Jeunesse.com

Numérique Jeunesse - bandeau

Lancement réussi de notre nouveau site à destination des bibliothécaires, enseignants, médiateurs culturels et animateurs intéressés par le livre numérique jeunesse.

Numerique-Jeunesse-logo-facebookNous y avons déposé l’ensemble du contenu de notre formation ‘Tablette numérique : les possibilités de médiation en bibliothèque’ donnée dans les locaux du Centre de Littérature Jeunesse de Bruxelles en mai dernier sous licence creative commons CC-BY-NC-ND.

N’hésitez pas à fureter sur le site et à partager autour de vous !

La formation permet de :

  • comprendre les différences entre ebook et livre-application ;
  • recentrer le débat sur le contenu (et non l’équipement) ;
  • approfondir sa ‘culture numérique’ : terminologie, critères de sélection, lecture numérique;
  • agrémenter votre catalogue de chouettes applications et livres numériques jeunesse ;
  • jouer de la complémentarité papier-numérique au travers de la création d’ateliers vit’animés !
  • organiser sa veille ;
  • et surtout s’amuser parce que la tablette, avant d’être un outil pédagogique, est un formidable vecteur de partage, de créativité et de lecture-plaisir !!